Rechercher

Comment rédiger un bon communiqué de presse ?

Dernière mise à jour : 24 janv.




En ce moment, je travaille beaucoup sur le copywriting de mes clientes. On me demande de revoir des pages crowdfunding, des communiqués de presse et autres publications telles que des pages de vente. Je remarque souvent les mêmes erreurs dans la rédaction de contenu : on a tendance à enfouir les infos importantes dans le texte ou encore pire, tout à la fin d'un texte, sans discernement. Dans une dissertation académique, la conclusion arrive à la fin. Dans un communiqué de presse, on inverse la tendance !


Ce concept s'appelle la pyramide inversée.


En gros, il s'agit de mettre les infos importantes en plus haut dans votre texte puis de dérouler les éléments jusqu'au plus petit détail (tout en bas). Il faut prendre votre lecteur par la main et lui faciliter la tâche de lire votre texte.


Cette technique de journaliste est née du besoin de couper les articles des journalistes pour les faire entrer dans le journal (avec un nombre de caractère limité), sans en perdre le sens. Il était plus facile de couper un détail insignifiant que l'information majeure d'un texte.


Comment ça marche ?


Dans un communiqué de presse, il faut que l'info principale soit en titre.


Le Titre

Il faut du "news", de la personnalisation et un angle déjà dans le titre :

- du news : il faut accrocher l'interêt d'un lecteur (en particulier le journaliste) par la pertinence du sujet et son lien avec l'actualité en cours

- de la personnalisation : l'émetteur du communiqué de presse doit être indiqué dans le titre suivi d'un verbe d'action. Ex : Cool Beans Foods lance son crowdfunding pour faciliter l'accès aux proteines végétales alternatives

- un angle : le titre doit annoncer une manière de considérer l'information, on appelle ça en journalisme un angle. Dans l'exemple ci-dessus, on a pris le parti de faire un angle sur l'accès aux protéines végétales, mais ça aurait pu être "pour faciliter la culture de légumineuses en Belgique". Ce dernier angle est un angle plus tourné vers l'agriculture et interpellera un public différent. Selon l'angle que vous prendrez dans votre communiqué de presse, vous allez attirer une audience différente.


Le chapeau

Dans un communiqué, le titre est suivi d'un paragraphe qu'on appelle le "chapeau" qui résume l'entièreté de l'article. Dans le chapeau, on doit répondre aux 5 W : what, who, when, where, why ? Un chapeau est comme un "executive summary" car il résume en un seul petit paragraphe les infos à retenir. Si le journaliste n'a pas le temps, il lit et reprend simplement le chapeau de votre communiqué.


Le reste du texte

Bravo si votre lecteur continue de lire votre texte après le chapeau. Ca veut dire que vous avez gagné le pari. Au délà de cette étape, il s'agit d'écrire de manière structurée :


- Un paragraphe par idée, avec un sous-titre pour faciliter la lecture

- Bullets points et/ou numérotation

- Utiliser les tailles de police et caractères (sous-titres, gras, souligné) pour faciliter la lecture du texte

- Ne pas dépasser 1 page et demi

- Ajouter les informations de contact ou un "call to action" ou CTA en language marketing en fin de texte (ou après chaque paragraphe si c'est une page de vente).

- Ajouter des photos pour le contenu visuel (photos et videos à télécharger sur un dropbox ou un drive)



Ces quelques conseils mis en pratique, vous parviendrez à réaliser un premier communiqué de presse de qualité. Vous n'avez pas envie de vous y coller et préfèrez laisser des professionnels vous aider ?


> Visionnez la masterclass presse avec Lucie Hage pour le Programme Foodcomm

> Faire un call découverte pour savoir en quoi Foodcomm peut aider (rédaction, séléction des journalistes, dissémination du communiqué)







16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout